14/01/2007

A l'ombre de ma vie

stval1-t

 

A l’ombre d’un saule pleureur

J’entends battre mon cœur

De penser à ma vie

Qui loin de toi semble fini

 

A l’aube d’un souffle nouveau

Derrière un arbrisseau

Je veux croire en un espoir

D’as nouveau te voir

 

Mon cœur, mon âme à perdu quelqu’un

Que donnerais-je pour voir mon petit brun ?

Celui qui illumine mes jours

Et cajole mes nuits

Celui qu sera autour

D’un désir qui m’a conquit

 

Revient me voir

Ne perd pas l’espoir

De songer pour un soir

Me murmurer un bonsoir

 

Viens je t’attends

Dans mon rêve languissant

Dans un soupir désarmant

Mon amour, mon amant

23:03 Écrit par profitons des bons moments avant qu'ils ne partent dans Poèmes d'Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2007

Ai-je tort

dyn003_original_185_145_gif_2550544_c7829abe18f067de750892230dc63524

 

Ai-je tort ou raison

D’avoir donner la permission

De s’inviter dans mon cœur

Et de me donner un peu bonheur

 

Le cœur ou la raison

Comment savoir si la chanson

Est réelle ou imaginaire

Il n’y a plus qu’une chose à faire

 

Ai-je tort ou raison

D’avoir permis mon cœur

De s’ouvrir à toi

Pour une fois

 

Mais je sais que quoi que je fasse

La vie est là pour me mettre en face

D’un bonheur incertain

Et très soudain

 

Cathy

12:38 Écrit par profitons des bons moments avant qu'ils ne partent dans Poèmes d'Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Amour secret

dyn003_original_200_256_gif_2550544_be2fc88cde98820d66d66c6724c9603a

 

Mon âme à été touché, une flèche a transpercé mon cœur

Une joie et un grand chagrin entache ma bonne humeur

De cet amour caché et tellement déloyal

Qui nous touche et qui semble illégale

Comment te faire comprendre que j’ai besoin de toi ?

Toi qui as su toucher mon cœur, toi tellement courtois

Dit moi que j’ai raison, dit moi que tu es touché

Dit moi que mon cœur, me dit la vérité

Toi qui à commencer à me tourmenté

Fini donc ce que tu as commencé

N’aie pas peur de tes sentiments

Fait moi un signe dit moi vraiment

Que nos deux cœurs parlent le même langage

Que nous sommes tous les deux fous de rage

Par les méandres de la vie

Continue sur ta lancé, oublie ce qui pourra être dit

Le principal c’est ce qui nous unis.

 

Cathy

12:35 Écrit par profitons des bons moments avant qu'ils ne partent dans Poèmes d'Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |